06 41 03 20 10
PREPARONS ENSEMBLE LA TOUSSAINT 2020 !
L’utilisation des désherbants est interdite dans les cimetières, c’est bien, mais…
Photo prise dans un cimetière bayonnais en septembre 2020
Depuis l’adoption de la Loi «Labbé» relative au zéro phytosanitaire et donc à l’interdiction d’utilisation des désherbants dans les cimetières, nous constatons une réelle modification de l’aspect de ceux-ci que nous fréquentons au quotidien. Nous sommes plutôt favorables à l’arrêt de l’utilisation de ces produits potentiellement toxiques pour l’homme et plus largement pour la nature. Pourtant, ces produits (très efficaces) étaient largement utilisés dans les allées des cimetières mais aussi bien souvent sur les végétaux envahissants qui poussaient sur ou entre les tombes et emplacements abandonnés depuis de très nombreuses années. Ces produits chimiques détruisaient tous ces végétaux indésirables que seul le travail «manuel» de l’homme pourrait compenser aujourd’hui… … mais voilà, ce travail manuel est colossal pour les employés municipaux (malgré les nouvelles techniques «bio» utilisées) et on ne peut demander aux concessionnaires des sépultures de procéder au désherbage de leurs tombes chaque semaine. Il faudra donc réfléchir à des solutions complémentaires : L’utilisation à l’identique (par pulvérisation) de nouveaux produits efficaces mais non-toxiques. L’embauche pour les grandes municipalités de personnels dédiés aux cimetières tout au long de l’année. Ou encore d’autres solutions qu’il reste à inventer… Le retrait régulier de ces végétaux envahissants évitera à terme de nombreux problèmes comme les monuments funéraires qui se détériorent très vite avec les racines. On observe également la pousse d’essences d’arbres et de plantes qui n’ont rien à faire entre ou même sur les tombes comme le platane, les saules et pire encore les «herbes de la pampa»…
Prolifération de nombreuses plantes envahissantes entre et sur les tombes Photos prises en septembre 2020
Enfin, et c’est loin d’être négligeable, nous constatons une prolifération des moustiques tigre qui aiment à se loger dans la végétation dense qui conserve l’humidité. Les témoignages ne manquent plus dans les allées… Alors effectivement nous n’avons pas de solution miracle dans l’immédiat et nous devrons faire preuve d’adaptation. Si nous parcourons les allées des cimetières n’hésitons plus une seule seconde à retirer ces plantes envahissantes… … il en va du confort et de la sécurité de tous les usagers. Chaque petit geste compte !